Un week-end à Londres

Un week-end à Londres

Escapade préférée des Parisiens pour le week-end, Londres fourmille de quartiers cool aux bonnes adresses. Comme il est difficile d’être exhaustif, mais tout de même préférable d’éviter les pièges à touristes, voici sept jolies adresses, certaines nouvelles, certaines déjà bien ancrées dans le paysage, à découvrir à Notting Hill, Soho, Angel, Shoreditch, Waterloo et London Bridge.

the elk in the woods oh really
S’offrir un brunch chez The Elk in the Woods

Niché au coeur de l’adorable Camden Passage, ce pub à l’anglaise permet de s’évader dès l’heure du petit-déjeuner. Avec son mobilier rustique, ses vieux cadres et miroirs vintage, son papier peint à motifs très nature et ses bois de cervidés accrochés aux murs, on  se croirait dans un châlet au milieu de la forêt. On commande un full english breakfast bien copieux et très carnivore, ou bien d’intéressantes variantes, comme les oeufs pochés à l’avocat grillé au barbecue accompagné de fromage de chèvre. Côté boisson, The Elk In The Woods affiche une belle carte de cocktails à côté desquels il serait dommage de passer, comme le Rose Margarita (el Jimador blanco tequila, pétales de rose, sirop de rose, liqueur d’orange à l’hibiscus, sel rose), le Champs Elysées (bulldog gin, vanille, fleur de sureau, lavande, prosecco), le Climbing for Honeycomb (purée de mûres et basilic, Appleton vx rum, glace pilée, cassis et liqueur de rhum).

lavender papeterie stationnery oh really notting hill

Flâner dans une papèterie japonaise

Au beau milieu de Portobello Road, cachée derrière les étals du célèbre marché, on aperçoit la vitrine délicatement décorée de Lavender Home. A l’intérieur, on découvre une multitude de papiers pour origami à motifs et à dorures, des cartes postales et posters de créateurs, des bijoux en papier finement réalisés, des papillons pour décorer ses murs, des fanions multicolores, ou encore des carnets aux dessins poétiques. C’est bien simple, je pourrais y passer des heures entières!

santo remedio oh really
Déjeuner mexicain chez Santo Remedio

Après une courte ouverture de quelques mois à Shoreditch l’an dernier, le restaurant mexicain Santo Remedio vient finalement de s’installer, il semblerait pour de bon, à London Bridge. Première agréable surprise: la déco travaillée, avec des tables en bois clair, une déco aux touches multicolores, des bouquets de fleurs sur les tables et un papier peint bleuté qui fait écho à la vaisselle. Le guacamole est si bien cuisiné qu’on ne peut s’empêcher d’en recommander. Un peu comme les tacos, et plus particulièrement celui au boeuf mariné pendant 8 heures. Les plus aventureux se laisseront tenter quant à eux par les sauterelles grillées. A l’étage, on commande un cocktail au bar à Tequila et Mezcal. Mon coup de coeur: la Jamaica Margarita, à la fleur d’hibiscus!

bluebells of portobello oh really
Goûter chez Bluebelles of Portobello

Bluebelles of Portobello est l’un des coffe shops les plus instagrammables de Londres, avec ses murs de briques, ses tables en bois, ses vases fleuris et ses plats colorés. Au comptoir, on fait (difficilement) son choix parmi l’ensemble des pâtisseries maison, à accompagner d’un jus de fruits et légumes fraîchement pressé. Goûté et approuvé: le french toast aux fruits rouges, absolument divin.

vaulty tour oh really

Boire une bière au Vaulty Towers

Pour accéder à ce bar, passez d’abord par le long tunnel aux murs recouverts de street art, et dans lequel des ados s’entraînent à rapper. Sur plusieurs étages, le Vaulty Towers est un lieu à la décoration immersive, aux allures de forêt enchantée. On vient y trinquer au son des classiques du rock sous une lune géante, dans une cabane accessible par un mini-escalier ou dans une petite grotte cachée par des branchages. Si vous n’arrivez pas à vous décider au bar, les serveurs se feront un plaisir de vous faire tourner la roue de la fortune.
PF chang oh really

Dîner asiatique chez P.F. Chang’s

Après avoir conquis les Etats-Unis, le Canada ou encore Dubaï, P.F. Chang’s vient d’ouvrir son tout premier restaurant londonien à Soho. On y déguste une cuisine aux carrefours du Japon, de la Chine et de la Thaïlande. Les petites portions font des spécialités au menu des tapas à partager plutôt que des plats individuels. A commander sans hésitation: les Dynamites Schrimps, recette originale de crevettes tempura à l’aïoli épicé à tomber par terre, les raviolis au porc, les ribs à la sauce Hoisin barbecue et le tataki de saumon au radis et à l’orange.

dinerama oh really

Retrouver ses potes dans une halle à street food à Shoreditch

A lui tout seul, Dinerama pourrait être l’unique raison pour moi de prendre l’Eurostar. Ce « street feast » (littéralement « banquet de rue »), situé dans un des quartiers les plus trendy de Londres, est une sorte de halle underground gigantesque sur deux étages, qui rappelle les ruin bar de Budapest. A chaque salle son ambiance, comme cette veranda perchée aux poutres en bois recouvertes de plantes grimpantes et de guirlandes lumineuses.
Côté food, on ne sait plus où donner de la tête, entre les bars à burgers, à raviolis, à poulet grillé, à pizzas napolitaines, à barbecue suédois, à crevettes et à tacos. Mais le plus merveilleux des délices, c’est sans aucune hésitation le mini-sandwich taïwanais du stand Yum Bun, un régal à s’en relever la nuit! On arrose ce mini-dîner d’un cocktails au rhum, d’une craft beer en canette, d’un shot de whisky ou d’un cocktail à la vodka ou au gin. Le spot le plus cool de la ville.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *