Porto : 11 idées pour s’approprier la ville comme un local

Porto : 11 idées pour s’approprier la ville comme un local

On vante souvent les mérites de Lisbonne, mais sa rivale, la plus petite et charmante Porto, mérite elle aussi le détour. Séduite par ses ruelles étroites et escarpées lors de soirées hivernales, j’ai été complètement convaincue après une semaine à profiter de la ville à la fin de l’été. Plutôt que de foncer dans les restaurants et les bars à touristes, je vous propose quelques alternatives pour découvrir la ville la plus branchée du Portugal comme un local.

Alambique oh really porto

Alambique oh really Porto

Petit-déjeuner dans une librairie-galerie d’artistes en écoutant de la bonne musique

C’est mon adresse préférée dans tout Porto. Chez Alambique, on sert un petit déjeuner simple et délicieux, pas cher, dans une vaisselle hyper jolie avec laquelle on peut même repartir, en cas de gros coup de coeur (ce fut mon cas!). On se réveille doucement avec une playlist folk indé parfaite et super pointue, dont chaque morceau est sélectionné par Luis, jeune trentenaire à la tête de cet adorable petit café. Chaque jour, il parcourt les méandres du web pour dénicher des illustrations d’artistes locaux et internationaux, qu’il expose et vend dans sa boutique, qui fait également office de galerie d’art.

Alambique, rua Formosa 214, Porto

Porto oh really almada 13Porto oh really coraçao alecrim mercado 48

Dénicher les petits créateurs portugais et rapporter un souvenir

Si vous n’avez pas trouvé votre bonheur chez Alambique, rendez-vous dans le quartier le plus hype de la ville. Chez Almada 13, Coraçao Alecrim et Mercado 48, on trouve des illustrations et objets de créateurs par milliers. Azulejos sous toutes les formes, collections de prêt-à-porter en toute petite série, carnets et affiches illustrés… impossible de ne pas craquer!

Almada 13, rua do Almada 13, Porto
Coração Alecrim, tv. de Cedofeita 28, Porto
Mercado 48, rua da Conceição 48, Porto

Porto oh really miss pavlova

Pour la pause goûter, changer du classique pastel de nata et s’offrir un pavlova dans l’arrière boutique d’un shop de créateurs

En allant faire un tour chez Almada 13, n’hésitez pas à explorer jusqu’au fond du magasin. Vous sentez cette délicieuse odeur? Ce sont les immenses gâteaux de Miss Pavlova qui vous titillent les narines! Après une après-midi de shopping intense, on franchit la baie vitrée donnant sur une jolie cour aux murs en pierre et aux peintures végétales pour dévorer une des ces excellentes pâtisseries, assis à une table en bois.

Miss Pavolca Cake Café, Rua do Almada 13, Porto

Porto oh really Letraria Craft Beer Garden

Déguster des craft beers portugaises dans un jardin, assis sous les pommiers

Je suis tombée par hasard sur Letraria, et cela reste pour moi l’un des meilleurs plans pour boire un verre entre copains, loin du tumulte des rues de la soif. Dans le jardin rempli de pommiers, accessible en descendant les marches de ce bar, se retrouvent habitués et amateurs de bonnes bières. Au comptoir, le barman se fait un plaisir de donner  des conseils pour choisir l’une des craft beers 100% portugaises.

Letraria Craft Beer Garden Porto, rua da Alegria 101, Porto

Porto oh really Bugo art burgers

Dévorer un burger cuisiné avec les produits locaux du terroir

C’est LE bon plan pour déguster un savoureux burger pour moins de 10 euros. Histoire de découvrir les produits locaux, on fonce chez Bugo Art Burgers pour son Porto & Serra (Oignons confits dans du Porto & prosciutto et boeuf ou poulet recouvert du fromage traditionnel portugais « Serra da Estrela »): une tuerie! La prochaine fois, je prolonge mon séjour suffisamment longtemps pour pouvoir goûter le Pineapple & Bacon, composé comme son nom l’indique d’ananas grillé, d’oignon rouge, de bacon croustillant et de mozzarella, le Basco (fromage de chèvre, mozzarella, tomates séchées, poivron rouge rôti, olives noires et coriandre) et le Chutney & Chèvre (chutney de mangue épicé maison, fromage de chèvre et oignons) !  Attention à bien réserver: malgré sa position légèrement excentrée dans la ville, l’adresse est très prisée, et la salle vraiment minuscule.

Bugo Art Burgers, rua Miguel Bombarda 598, Porto

Porto oh really wine quay bar

Porto oh really wine quay bar villa nova de gaia

Déguster un verre de vin portugais face au Douro

L’endroit le plus agréable pour boire un verre en terrasse est sans conteste le bord du Douro. Au Wine Quay Bar, perché au-dessus du fleuve, on regarde la nuit tomber, éclairé par les photophores.  On y picore de très bons tapas, comme le fromage du terroir à découper soi-même avec de beaux outils, des sardines épicées, ou encore de la charcuterie du pays. Sans doute la table la plus romantique de tout Porto.
Les plus curieux s’aventureront de l’autre côté du fleuve, à Villa Nova de Gaïa, pour se poser avec une bouteille de vin sur un transat en terrasse, après avoir dégusté le vin de porto dans les caves sur les quais.

Wine Quay Bar, muro dos Bacalhoeiros 111/112, Porto

Porto oh really foz do douro cocktail Porto oh really foz do douro coucher de soleil sunset

S’offrir un coucher de soleil sur la plage

Impossible d’imaginer un tel décor, à quelques minutes seulement de la ville! En grimpant dans un petit tramway jaune, on atterrit dans la jolie Foz do Douro, au niveau de l’estuaire du Douro, où le fleuve se jette dans l’Océan Alantique. Assis sur la plage, on se lance dans un pic nic improvisé, en admirant le fort Castelo do Queijo au loin. Je vous déconseille toutefois de manger dans les restaurants de la station balnéaire: la vie y est plutôt chère.

Informations sur le trajet du tramway

Porto oh really brunch miss'opo Porto oh really brunch miss'opo

Bruncher dans un loft vintage

Rendez-vous de la jeunesse branchée le dimanche, mieux vaut réserver pour être sûr d’y avoir sa table. Dans la grande salle aux murs d’ardoise gribouillés à la craie de Miss’Opo, on s’installe à l’une des tables au mobilier chiné et à la vaisselle dépareillée pour dévorer un brunch healthy, variant en fonction des saisons. Dans notre assiettes: des oeufs brouillés au chèvre, épinards, amandes et tomates cerises, un panier de pains grillés avec de la confiture, un granola, du thé et un jus de fruit frais maison.

Miss’Opo, rua dos Caldeireiros 100, Porto

Porto oh really cafe vitoria cocktail Porto oh really café vitoria cocktail

Boire un Moscow Mule dans une petite cour végétale décorée d’azulejos

En début de soirée, pour l’apéro, on vient s’enfoncer dans les grands fauteuils moelleux du Café Vitória dans une petite salle cachée au fond du bar, avant de siroter son cocktail dans un décor exotique, en grignottant quelques tapas, au son d’une playlist pointue.

Café Vitória, rua de José Falcão 156, Porto

Porto oh reallyzenith brunch cocktail açai bowl

Faire une pause healthy avec un açai bowl

Plat star d’instagram, l’açai bowl a également son resto a Porto! Et il faut bien dire qu’après l’avalanche de croquettes de bacalhau et de francesinha (sorte de croque-monsieur avec saucisse, jambon, oeuf et fromage, le tout imbibé de sauce tomate) c’est exactement ce dont j’avais besoin. Chez Zenith, après un bon bol de baies d’Amazonie, banane, fruit de la passion, amandes éfilées, kiwi, fraises et graines de chia, on démarre la journée de la meilleure des façons. Un conseil toutefois: arriver tôt, l’adresse étant prise d’assaut le week-end.

Zenith, Brunch & cocktails bar, Praça de Carlos Alberto 86, Porto

Porto oh really terraplana pizza

Déguster une pizza devant le concert d’un groupe portugais

Terraplana nous a été conseillé par un jeune couple de Portuenses (habitants de Porto). Clairement, les prix pratiqués sont un niveau au-dessus du reste de la ville (pizza autour de 9 euros, verre de vin autour de 5 euros). Mais on oublie vite ce désagrément une fois assis en terrasse, face à la scène musicale, pour découvrir un groupe local en live.

Terraplana, av. de Rodrigues de Freitas 287, Porto


5 questions à Diana et Luis, du café Alambique

Complètement sous le charme du Café Alambique, j’en ai fait mon QG lors de mon dernier séjour à Porto. J’ai discuté avec Luis, le fondateur et Diana, sa partenaire à la ville comme au café, afin d’en savoir plus.

Comment est né Alambique ?

C’était il y a un an. Luis travaillait dans une librairie portugaise et a démissionné pour ouvrir Alambique. Ça valait le coup !

Comment sélectionnez-vous les illustrateurs ?

Luis est sculpteur aux Beaux-Arts. Il connaît donc beaucoup d’artistes. En ce moment, nous exposons les œuvres d’une amie à lui, une peintre et illustratrice de livres pour enfants de son école.

Quelles sont les morceaux qu’on peut entendre ici?

Chaque jour, il ajoute un à un des morceaux sur la playlist Spotify d’Alambique. Il y a en tout actuellement 567 morceaux ! Les 3 chansons qu’on écoute le plus en ce moment sont Postcards From Italy de Beirut, Know How de Kings of Convinience et From Gold de Novo Amor.

Quels sont vos futurs projets pour Alambique?

On voudrait organiser davantage d’expositions, des présentations de livre, de poésies.On grandit doucement mais sûrement, on a plein d’idées, on veut se démarquer. On veut que les gens se sentent chez eux.

Quels bars et boutiques me recommanderiez-vous ?

Comme boutique, Coraçao alecrim ! On aime bien sortir le soir à Terraplana ou Letraria. Et quand nous sommes fermés, pour un café, on se rend chez Mesa 325 ou Duas de Lettra.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *