Un week-end à Prague

Un week-end à Prague

Depuis le temps que je me rends régulièrement à Budapest, j’étais très curieuse de découvrir sa petite voisine, la jolie Prague. Visitée une première fois entre deux avions, j’ai cette fois-ci pris soin d’éviter ses avenues principales très touristiques pour me perdre dans ses ruelles plus typiques et découvrir ses meilleures adresses et ses secrets bien gardés. Voici les endroits que je vous conseille pour passer un week-end idéal à Prague.

cafe-neustadt ohreallySamedi, pour bien démarrer la journée, je commence par un déjeuner sur le pouce au Café Neustadt. Après avoir bien galéré à trouver l’entrée, pressée par une pluie battante, je suis bien contente d’arriver: au fond d’une jolie cour, je peux observer à travers les baies vitrées le balai des passants, sous la douce luminosité du soleil qui pointe à nouveau ses rayons. J’apprends que le soir, la salle accueille concerts et DJ sets et me promets de revenir boire une pinte à l’une des grandes tables en bois en terrasse.
viewprague ohreallyComme Budapest, la ville est traversée par une grande rivière, la Vltava. C’est parti pour une balade le long des quais, sur les romantiques ponts, ou encore en cygne-pédalo sur l’eau.
vitalia-art ohreally botas66-ohreally

botas-old-miss

Au détour d’une visite dans une boutique de créateurs, j’ai complètement craqué pour les bijoux de l’artiste Vitalia, réalisés avec des fleurs séchées. Tellement poétique! Comme vous pouvez le constater sur mes photos, je suis d’ailleurs repartie avec ce bracelet au bras. Je vous conseille vivement d’aller faire un tour du côté de sa boutique en ligne.

Autre trésor typique à rapporter de Prague, les sneakers du concept store Botas 66 m’ont convaincue par leur côté bariolé, osé et à la fois bien pensé. Ces paires de baskets étaient dans les années 60 les seules chaussures de sport autorisées par le gouvernement communiste. Après la chute du régime, leur fabrication a été abandonnée, avant d’être reprise il y a huit ans par deux jeunes designers, qui ont su les remettre au goût du jour, et en faire un must have pour la jeunesse tchèque. De mon côté, j’ai opté pour le modèle Old Miss et ses teintes pastel!

divine ohreally prague

Le soir, on se rend en amoureux chez Divine. Un restaurant bien caché et intimiste, où l’on dîne dans une atmosphère tamisée en goûtant de savoureux plats variant au gré de l’imagination du chef derrière les fourneaux. J’ai eu un gros coup de coeur pour le ceviche de poisson et sa soupe froide de petits pois à la menthe, la poitrine de canard fumée à la rhubarbe, pamplemousse, amandes et brioche maison, et le cheesecake à la lavande. On profite de l’expertise des serveurs pour déguster un délicieux vin tchèque. Un pur délice, et de loin le meilleur resto que j’ai testé à Prague!

Ennivrés par l’ambiance bohème, on prolonge la soirée avec une sortie pédagogique: le Prague Beer Museum, où l’on commande un assortiment dégustation de cinq petits verres de bière, – histoire de découvrir la culture locale, bien sûr. Nous voilà bien en forme pour affronter la nuit praguoise! On enchaîne donc avec Vagon, club rock tout en longueur (comme son nom le laisse deviner) où des dizaines d’ados dansent sur les tables en hurlant les paroles des morceaux cultes tchèques et internationaux dont les clips sont projetés sur les murs. On termine la nuit par une virée à Chapeau Rouge. Un nom bien français pour une boîte plutôt trash sur trois étages en plein coeur de la vieille ville.

rest prague ohreally

rest oh really pragueAprès une nuit pareille, le réveil est difficile! Pour une fin de matinée en douceur, rendez-vous chez Rest., restaurant bien planqué dans le quartier de Vyšehrad. Assis en terrasse, on commande de petits tapas de qualité (arancini, jambon, tartines et légumes confits) dans une grande cour ombragée, tout en sirotant une limonade maison.

viewprague ohreally oh really pragueUn soleil radieux plonge la ville dans une atmosphère très poétique en accentuant le rouge des toîts et le vert des feuillages. C’est le moment idéal pour une promenade le long de la colline et des murailles du château. On en prend plein les yeux en contemplant la Vltava. porte-roseviewprague ohreally viewprague ohreally

Après une bonne marche, on rejoint le quartier de Nové Město pour un goûter de princesse dans le jardin de la boutique de décoration Styl & Interier. On s’asseoit dans de grands fauteuils en osier, au milieu des buissons fleuris, en savourant un délicieux thé accompagné de beaux gâteaux maison dans un joli service en porcelaine.

interior3 styl & interier ohreallyAvant de reprendre l’avion, on fait un dernier au revoir à l’accueillante « ville aux cent clochers » en admirant la vue depuis le rooftop T-anker, situé au dessus d’un centre commercial.  Une belle image à garder à l’esprit pour rentrer le coeur absolument conquis.t-anker prague ohreally

Pour finir, voici de très chouettes illustrations rendant hommage à différents aspects de la ville de Prague. De gauche à droite, artworks réalisés par Nino MamaladzeAlex Asfour et Daniel Haire.

art-prague

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *