Do It Yourself // Valise beauté vintage

Do It Yourself // Valise beauté vintage

Cela fait un petit moment que je recherche un petit arbre stylisé pour ranger mes boucles d’oreilles, ce qui me permettrait d’apercevoir en un coup d’oeil le matin ce qui convient le mieux à ma tenue. En me promenant sur Pinterest, je suis tombée sur ces valisettes incontournables des mariages américains, que les époux laissent à l’entrée de la salle afin que les invités y déposent une petite enveloppe. Kitch, mais tellement mignon. Cela m’a donné l’idée d’une valisette pour exposer, ranger et transporter ses bijoux, ses photos, ses notes à emporter, et ses essentiels de maquillage avec soi, tout en faisant de ces objets parfois encombrants un atout esthétique et déco sur la commode de sa chambre.

Depuis quelques années, je nourris une obsession pour les vieilles valises,  en raison du charme romantique des aventures mystérieuses qu’elles évoquent, mais aussi pour leur teintes viellies ou leur odeur de vieux cuir. Dans toutes les brocantes et les marchés vintages où je vais, je fouine afin de trouver la perle rare. Par hasard, il se trouve que celle dont j’ai finalement fait l’acquisition vient d’une boutique Casa. Désolée de casser le mythe. Mais après tout, sa teinte caramel, son aspect faux cuir, son système de fermeture, et son revêtement intérieur en tissu me conviennent parfaitement.

Ce qui différenciera le plus votre valise beauté de celle des autres, ce sera évidemment la valise que vous choisirez.

Aujourd’hui, il est plus facile de trouver de petites valisettes en carton dans des boutiques pour enfants. Mais vous pouvez aussi en trouver de plus grandes et en métal. Pour de véritables valises vintage, allez faire un tour sur le bon coin ou au marché aux puces.

BOU188 GIF013-A GIF029

Ensuite, sa composition et sa décoration fera de votre valise un accessoire unique, correspondant à vos goûts, vos habitudes et vos besoins quotidiens.

Pour ma part, j’ai choisi d’utiliser cette valise en faux cuir achetée il y a un an ou deux. Jusqu’ici, je ne lui avais pas encore trouvé de réelle utilisation, à part le rangement de mes chutes de tissus. J’adorais son aspect et ça faisait un moment que je voulais en faire quelque chose.

Pour commencer, j’ai ajouté sur la partie supérieure de la valise un porte boucles d’oreilles.
Pour cela, j’ai pris une ancienne ceinture en cuir verte, sur laquelle j’ai collé un biais au motif liberty. Ensuite, j’ai collé la ceinture sur l’intérieur de la valise, en hauteur. Pour déposer les boucles d’oreilles, il suffit de percer la fine couche de tissus du biais.

Valise6

Sur une des poches en-dessous de la ligne de boucles d’oreille, j’ai épinglé des badges collectionnés concert après concert et de jolies broches.

Valise5

J’ai également affiché une photo d’un endroit qui me tient à cœur avec une jolie pince à linge customisée. Je l’ai achetée il y a quelques années déjà décorée, mais il est très facile (et beaucoup plus économique!) d’en réaliser soi-même. Il suffit de prendre des pinces à linge en bois naturel, de les peindre en une couleur pâle, d’attendre le temps du séchage, puis de peindre de petits motifs colorés dessus.

Valise3

En dessous des boucles d’oreilles et au-dessus de la poche recouverte de badges, j’ai collé un bloc de post-it avec du scotch double face, et entouré ce carré de masking tape en tissu vichy vert et blanc.
Sur une des poches, j’ai épinglé un stylo pour pouvoir noter les pensées qui me passent à l’esprit le matin, en me préparant. Dans les petites poches, on peut glisser des colliers, des bracelets, ou des tubes de crème.

Valise4

Ensuite, dans la partie inférieure de la valise, j’ai déposé un tissu en velours bleu nuit afin de créer un fond plus doux et plus apaisant.

Valise7

Pour créer un compartiment séparé du reste de la valise, j’ai récupéré une barquette en bois dans laquelle il y avait une plaquette de chocolat géante (mon péché mignon!). Mais cela peut se faire également avec une barquette de fruits, trouvable très facilement en grande surface ou au marché. Je l’ai ensuite peinte en vert. Ensuite, j’ai découpé un rouleau de papier cadeau afin de recouvrir quelques planches visibles de la barquette.

Valise1

Pour terminer, je me suis dit qu’il manquait quand même un accessoire incontournable: le miroir. J’ai donc retrouvé une mini-glace qui faisait partie d’une vieille trousse de toilette. Je l’ai recouverte à l’arrière avec une chute de cuir marron, puis sur les rebords avec le même biais au motif liberty que pour le porte-boucle d’oreilles.

Valise12 Valise11

 

Maintenant, c’est à vous de jouer!

cs-suitcases_1x
Illustration by Jordan Wade

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *