Un week-end à Wroclaw

wroclaw view ohreally

En ce mois de décembre, on prendrait bien la poudre d’escampette. Si vous fuyez les villes ultra-touristiques où tout le monde se presse à cette période de l’année, Wroclaw est celle qu’il vous faut. Apaisante et inspirante, elle est aussi parfaitement adaptée aux petits budgets. Avec son architecture colorée, ses nombreux ponts poétiques et sa culture bohème, la petite polonaise est irrésistible!

Samedi matin, pour bien commencer la journée, rien de tel qu’un petit déjeuner chez Central Caffe ! Bourdonnant et bien décoré, le petit salon de thé ne désemplit pas. On se fraie donc une petite place, et on commande au bar des pancakes salés ou sucrés, des infusions avec de vraies plantes, ou encore un succulent croissant au saumon avec un oeuf sur le plat!

bar2Le lieu a été l’un de mes premiers coups de coeur dans cette ville, et après m’être régalée, je me suis empressée de noter ce que j’avais dévoré pour mieux le reproduire une fois rentrée à la maison. Voici donc ma recette du petit-déjeuner polonais idéal:

Infusion au gingembre:
– Eplucher le gingembre et découper une tranche de 1cm dans sa longueur.
– Laver la tige de menthe et ses feuilles.
– Mettre dans une tasse la tranche de gingembre, la tige de menthe et quelques gouttes de citron pressé.
– Laisser infuser.
– Non seulement c’est très bon, mais si en plus, on utilise une tasse transparente, c’est super joli!

Croissant au saumon:
– Fendre un croissant au beurre dans le sens de la longueur.
– Glisser à l’intérieur une tranche de saumon fumé, surmontée d’un oeuf sur le plat
– Préparer une sauce en mélangeant de la crème fraîche épaisse, un filet d’huile d’olive, du sel, du poivre et de l’aneth.
– Napper le croissant avec la sauce à l’aneth.
– A côté, dresser une salade en mélangeant des tomates cerises, de la roquette ou de la mâche, du velours de vinaigre balsamique et du sésame grillé.
central-cafe ohreally

Il y a de nombreux marchés éphémères à cette période de l’année. Après avoir avalé mon petit déjeuné, la boutique accolée au salon de thé accueillait ce week-end là une vente de vêtements de seconde main. Tout était très tentant, et finalement, je suis repartie avec un superbe blouson bleu nuit pour homme de la marque polonaise Koty Vintage Store, en ne déboursant que 50 Złoty, soit l’équivalent de 11 euros ! Soyez bien attentifs aux affiches collées dans les rues et aux flyers que vous trouverez dans les bars, qui annoncent ce genre d’événement.

vintage1

Pour dénicher d’autres bijoux, vêtements et accessoires originaux, on va faire un tour dans le concept store Fu-Ku, situé tout en haut d’un grand centre commercial nommé Galeria Handlowa. Certes, il faut faire un bon bout de chemin pour s’y rendre.  Mais on y trouve les créations des designers polonais les plus en vogue, et cela vaut tout de même bien le coup de rapporter un souvenir unique!

fuku ohreally

Tant qu’à faire, une fois arrivé dans ce grand complexe commercial, autant dîner là, histoire de reprendre des forces avant de revenir dans le centre et affronter le froid. Dinette est une petite cantine très mignonne avec des plats tout frais, qui varient chaque semaine selon l’humeur du chef, et préparés dans l’arrière cuisine. On peut s’asseoir à la grande table ronde à côté de son voisin pour déguster de savoureuses salades et des plats healthy pleins d’imagination, pour trois fois rien! dinette2 dinette1

On retourne ensuite se promener dans le centre-ville, histoire de profiter de la beauté de l’architecture. Au détour d’une balade, je suis tombée sur ce marché de créateurs, où j’ai découvert plein de petites merveilles, comme ces cocktails jars en forme de pot de lait, ces jolis carnets et albums photos, ou ces étagères en bois hexagonales aux couleurs pastels.
marchecreateurs ohreally

Pour changer de la bière et de la vodka, on va prendre un apéro chic au SPEAKEASY księgarnio – kawiarnia kryminalna. Les voûtes et la déco esprit prohibiton nous plongent dans les années 20. Si l’aspect clandestin n’est pas vraiment flagrant, les cocktails sont un délice! Le petit plus: l’immense bibliothèque située le long du couloir, où l’on trouve également des ouvrages en anglais.

speakeasy ohreally

Changement de décor et d’ambiance en franchissant la porte de chez Bułka z masłem. Attablés au milieu d’une vaste salle, des groupes d’amis dont l’âge gravite autour de 25-35 ans discutent un verre à la main, tandis que d’un côté de la salle des djs passent de la musique électronique assez pointue, et de l’autre, on fait la queue pour des snacks. On commande un mélange entre la pizza et la tarte flambée: du poulet, du chèvre, des tomates cerises et de la salade étalés sur du pain au levain super fin. On se régale tout en profitant de l’atmosphère bien chill entretenue par les lustres en papier blanc, et on se promet de revenir aux beaux jours pour profiter du joli patio plein de végétation qui a l’air canon !

restau1 restau2 ohreally

Après ce grinotage gourmand on a encore une petite faim. Ça tombe bien: on en profite pour goûter les tapas de Marynka Piwo i Aperitivo, gratuits pendant les happy hours (entre 18h30 et 21h). Assis sous les voûtes en brique, on déguste un hoummous maison, des olives ou de la charcuterie tout en testant l’une des nombreuses bières locales et polonaises de micro-brasseries et artisanales servies à la pression.

bar4 bar5Une autre alternative: le bouillonnant Szynkarnia, situé dans un passage aux nombreux lieux de perdition et où tout le monde fait la fête le week-end jusqu’à tard dans la nuit. Dans ce bar à tapas, le pain comme les cookies sont cuisinés et préparés sur place. Szynkarnia fait aussi appel à de petits fromagers et de petits producteurs traditionnels de viande polonais. Au comptoir, on commande une assiette mixte qu’on compose soi-même en choississant parmi les jambons cuits, bouillis, séchés, vieillis, en saumure, ou fumés et les fromages aux nombreuses épices.
bar1

Pour prolonger la fête, on se rend chez Nietota, un club chaleureux et plutôt classe avec parquet au sol et peintures aux murs, où le verre ne coûte pourtant pas grand-chose, et où l’on danse sur de la musique jazz live ou passée par des djs jusqu’à tard dans la nuit.

Dimanche, place au cocooning! On s’offre un déjeuner traditionnel polonais dans un beau restaurant bien typique. Chez Karczma Piastów, on s’installe à l’une des massives tables en bois recouvertes de nappes fleuries à l’esprit slave avant de commander des pierogi, ces fameux raviolis farcis de pommes de terre, de fromage blanc, de viande, de chou ou de champignons. Certes, il faudra prendre son mal en patience avant l’arrivée de son plat, mais promis: pas de place à la déception!

nappe-wroclaw pirogi

L’après-midi, on vient se réchauffer chez Czaisz? Czajownia Wrocław. Sur une coussin moelleux dans une salle à l’esprit oriental, on choisit son thé parmi une liste d’une centaine (!) de variétés. Testés et approuvés: le Matcha iri Sencha, un mélange comme son nom l’indique de matcha et sencha japonais, ainsi que le Man-Cha, un thé glacé matcha japonais mélangé à du jus et des morceaux de mangue. Si l’on est convaincu, on peut se procurer les délicieuses feuilles de thé dans la boutique à l’entrée.czajownia ohreally czajownia2

Le week-end touche à sa fin, et, alors que la nuit tombe, les façades des beaux immeubles de la place du marché (Rynek) s’illuminent, tout autour de l’immense sapin de Noël, digne d’un conte de fées. On est totalement sous le charme!

sapinwroclaw

Cinq idées pour préparer Noël

Cinq idées pour préparer Noël

Ca y est, Noël, c’est dans tout juste un mois! Alors que les vitrines se parent de décos rouges et vertes, les ruelles commencent à s’illuminer. Et chez vous, ça se passe comment? Voici cinq idées déco, shopping, lifestyle et voyage pour préparer les fêtes de l’année en douceur.

1) Se dégoter un joli calendrier de l’avent

Cela reste encore la meilleure façon de débuter le mois de décembre! Depuis quelques années, les calendriers de l’avent ne sont plus uniquement réservés aux enfants. Une bonne excuse pour s’offrir chaque jour un petit cadeau. Lassée des modèles consacrés aux seuls produits de beauté, j’ai fouiné un peu afin de trouver des calendriers qui font la part belle non seulement aux cosmétiques, mais aussi à la déco, l’ épicerie fine, les accessoires, la papeterie et le design. Je vous présente ici mes 3 coups de coeur.

calendrier-oliver-jeffers

Le calendrier A La Mère de Famille: Designé par l’artiste américain Oliver Jeffers dans un registre plutôt enfantin, il contient 24 délicieuses confiseries parmi les best of de la marque: calisson, nougât, pâte d’amande, caramel, praliné,etc… Le tout pour 39 euros!
couvent-des-minimes

Le calendrier Le Couvent des Minimes: Certainement le plus complet! Lui aussi adorablement dessiné, il renferme parmi ses trésors différents baumes parfumés pour le corps et le visage, des gels douches, crèmes hydratantes et shampoings, mais aussi du thé et des accessoires de décoration et de cuisine mignons comme tout! Avec un prix vraiment très correct de 39 euros lui aussi.

calendrier-de-lavent-paul-joe-beaute
Le calendrier Paul & Joe: Mon préféré! Joliment illustré par les rues de Paris enneigée, il contient dans chacune de ses petites fenêtres soit un petit dessin poétique soit un produit de l’édition limitée créée tout spécialement par la marque: une trousse de beauté à motifs de fleurs de coton et d’oiseaux, un baume pour les lèvres, une base de maquillage hydratante dans un adorable flacon rose poudré, un fard à joues dans son petit boitier compact, quatre nuances d’ombres à paupières en forme de chaton et leur boitier à motif géométrique, ainsi qu’un rouge à lèvres et son superbe étui! Si son coût est un peu élevé (70 euros), le rapport qualité/prix le justifie carrément!

2) Créer sa propre boule à neige

Certains trouveront l’objet un peu trop enfantin, voire carrément kitch. Mais personnellement, le globe enneigé que je garde précieusement sur mon bureau depuis ma petite enfance fait partie de mes plus anciens souvenirs.
Comme on trouve toujours un peu le même genre de décor à l’intérieur, avec un papa Noël en plastique mal moulé et un faux décor de maison recouverte d’un manteau blanc, je me suis dit que ce serait sympa de créer une boule à neige qui ne soit pas un énième bibelot des fêtes de fin d’année, mais plutôt une jolie déco, qui peut également servir de presse-papier.
Pour fabriquer la sienne, il suffit de se procurer un globe vide avec seulement quelques flocons de neige et un porte-photo à l’intérieur. On y glisse ensuite une image puis on remplit la boule avec de l’eau par la petite valve.  Pour ma part, j’ai créé deux visuels que j’ai glissé de chaque côté et sur lesquels j’ai collé des motifs en bois. Pour terminer, j’ai recouvert la base de mon globe et la bande de séparation des deux visuels avec un masking tape dans les mêmes tons.

bouleaneige2 bouleaneige4visuels-boule-a-neigebouleaneigefinal1bouleaneigefinal2

3) Dénicher des oeuvres de créateurs à déposer au pied du sapin

Vous vous demandez où trouver un cadeau original? Cette année, fuyez les marchés de Noël soit disant « traditionnels », où l’on cherchera à vous refourguer du pain d’épices pour trois fois le prix, et visitez plutôt les marchés de créateurs. L’Atelier Meraki organise le sien les trois premiers week-ends du mois de décembre. On pourra y dénicher entre autres les origamis de Carré Plié, les salopettes deux-en-un fabriquées à Paris de Baltimore, la maroquinerie colorée et inspirée de voyages de Sorato, mais aussi les vélos de ville made in France de Costin.

Le bar à jus Cozette organise lui aussi son marché de créateurs les 26 et 27 novembre avec Les Pétillantes. L’occasion de découvrir aussi bien les noeuds papillons décalés pour dandy cool de Monsieur Etienne que la maroquinerie délicate de Lenocip. Voilà des présents qui feront preuve d’originalité au pied du sapin!

De son côté, La Fine Equipe met en place du 16 au 30 novembre La Fabrique du Père Noël, un pop-up store géant qui rassemble 150 créateurs  à l’Hotel de Ville de Paris. On ira également faire un tour du côté du Marché des Jeunes Créateurs organisé par Animal Records et The Arts Factory Magazine les 10 et 11 décembre ou encore le même week-end au marché de Noël norvégien de la Recyclerie, histoire de déguster le traditionnel gløgg (vin chaud aux épices) ou de découvrir la délicate céramique d’Anette Krogstad.

Pour ceux qui n’habitent pas à Paris, j’ai découvert lors de ma visite au Salon Créations & Savoir Faire dans la capitale la box papeterie de Saperlipapier. Chacune est préparée selon différents thèmes absolument craquants, parmi lesquels Over the rainbow, Voyage en Laponie, Bohème Folk, ou encore Poussière d’étoiles, et réunit 5 à 10 papiers à lettre, carnets, masking tapes, gommes, trombones originaux, petit tampons encreurs et nombreux autres goodies réalisés par des créateurs sélectionnés un peu partout dans le monde.

papeterie-box

4) Préparer son propre thé à la cannelle pour de douces soirées

Je vous avais déjà donné cette recette dans un précédent article, mais comme c’est un intemporel hivernal, je vous la remets ici. Attention à ne pas brûler l’étape du séchage de la peau de l’orange, auquel cas votre thé risquerait de moisir !

thé-de-noelok

Thé aux épices de Noël

Ingrédients:

– une belle orange locale
– 50 g de thé noir ou blanc ou de rooibos
– 15 g de fleurs d’hibiscus séchées
– 8 clous de girofle
– 30 g de badiane ou anis étoilé
– 2 bâtons de cannelle
– une gousse de vanille

Préparation:

1) Épluchez l’orange, récupérez l’écorce et laissez-la sécher plusieurs jours près d’une source de chaleur. Quand elle commence à sécher, coupez-la en petits morceaux.

2) Réduisez les clous de girofle en poudre et écrasez les bâtons de cannelle et les étoiles de badiane.

3) Fendez la gousse de vanille et coupez-la en petits morceaux.

4) Mélangez le thé et les fleurs d’hibiscus séchées. Ajoutez toutes les épices et les morceaux d’écorce d’orange. C’est prêt!

5) S’évader le temps d’un week-end

Pendant la période de l’avent, les villes redoublent d’imagination pour briller dès la tombée de la nuit. Partout, on s’affaire derrière les fourneaux pour concoter de savoureuses pâtisseries dont on se régalera tout le mois de décembre. Pour un petit week-end poétique, je vous conseille de visiter Strasbourg et son merveilleux marché de Noël qui sent les fameux Bredele (petit gâteaux alsaciens) à plein nez et vaut vraiment le coup! Découvrez également l’inspirante Oslo où vous pourrez déguster des Julebolle, la spécialité de Noël à la pâte d’amande et aux cranberries, après une promenade entre les sapins, ou encore la magnifique Wroclaw et ses rues colorées.

Strasbourg

Strasbourg-capitale-de-noel SapinStrasbourg

Oslo

couchersoleiloslo oslo1bollen

Wroclaw

sapinwroclaw wroclaw2